CNSA : Olenghankoy tend la main à Kamerhe et au Front

Le Conseil national de suivi de l’Accord et du processus électoral (CNSA) tient sa deuxième réunion ce lundi 31 juillet 2017. Il sera question d’élaborer le règlement d’ordre intérieur, en attendant la fin de deux commissions sur l’élaboration du budget. Mais avant de passer à la vitesse supérieure, le président du CNSA Joseph Olenghakoy poursuit des contacts avec Vital Kamerhe et le Front pour le respect de la Constitution (FRC). Même si des membres de l’UNC et du FRC se bousculent déjà aux portillons pour proposer des nouvelles listes.
Désigné le 22 juillet 2017 par consensus comme président du CNSA, Joseph Olenghankoy s’est déjà mis au travail. Après la réunion sur l’élaboration d’un projet du budget du CNSA, la deuxième se tient aujourd’hui sous sa présidence. Elle va s’axer sur l’élaboration du règlement d’ordre intérieur de cette nouvelle institution. Malgré ce stade d’avancement, l’on apprend des sources proches du CNSA que  Joseph Oleghankoy ne s’est pas lassé de chercher l’adhésion de tous au bureau du CNSA. Il poursuit des contacts avec Vital Kamerhe, président de l’Union pour la nation congolaise (UNC) et même avec le Front pour le respect de la Constitution (FRC).
Pour rappel, le président des Forces novatrices pour l’union et la solidarité (Fonus) devrait avoir, à ses côtés, trois vice-présidents ayant différentes attributions. Il s’agit notamment d’Adolphe Lumanu de la Majorité présidentielle, de Vital Kamerhe (UNC) et d’un troisième vice-président qui doit provenir de la plate-forme politique Front pour le Respect de la Constitution (FRC) piloté par le Mouvement de libération du Congo (MLC). Mais Kamerhe et le Front ont carrément boycotté leurs postes respectifs. Des sources proches du CNSA, l’on apprend que Joseph Olenghankoy remue ciel et terre pour réconcilier les vues entre lui et ceux qui se sont détachés, quand bien même sa nomination procèderait bien de la logique de l’application de l’Accord du 31 décembre.
Pendant ce temps, au FRC et à l’UNC, certains membres parlent déjà d’une nouvelle proposition de listes des candidats. Alors qu’il n’avait pas encore proposé sa candidature, le FRC, sans trop attendre, avance déjà le nom de Lumuna    Ndubu, un ancien vice-ministre de l’Intérieur et membre du FRC.

Olenghankoy, un test de popularité ?
Olenghankoy, membre originaire du Conseil des sages mis en place en juin 2016 au Conclave de Genval à Bruxelles, en Belgique, aurait recueilli le soutien majoritaire de toutes les composantes en briguant la présidence du CNSA. Et aujourd’hui, ce sont ces mêmes groupes aux négociations qui auraient fait volte-face en affichant des contestations. Mais contesterait-il  à cet animal politique qui a servi l’Opposition plusieurs années durant ? Lui qui a même été dans le cabinet de travail d’Etienne Tshisekedi au plus fort du combat pour la démocratie en RDC ? L’homme a été au front pour l’Opposition partout dans le monde, menant de mouvement de lobbying pour l’instauration de la démocratie en RDC. D’ailleurs, le week-end dernier, « Jeff » a prouvé son ancrage populaire au sein de l’opposition. Pour le tester à nouveau, il s’est offert un bain de foule en sillonnant les communes de Ngaba et Lemba. Même au niveau de la diaspora congolaise, tout n’est pas noir comme d’aucuns pourraient le croire. Le président du CNSA bénéficie des soutiens outre-méditerranée.
CN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WhatsApp chat