UNITE DE L’OPPOSITION: Le cas Kamerhe divise le Rassop

Les leaders de l’Opposition, notamment ceux du Mouvement de Libération du Congo (MLC), de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC) et du Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement (Rassop) travaillent depuis jours sur la mise en place d’une grande coalition pour faire face à l’ennemi commun, nommé Joseph Kabila. Cette démarche de l’unité de l’IOpposition est symbolisée, depuis quelques jours, par cette photo – prise à Paris, en France – montrant Moïse Katumbi, Félix Tshisekedi, Antipas Mbusa, Vital Kamerhe, Olivier Kamitatu et deux délégués du MLC.

Bien que souhaitée par ceux qui poussent les opposants à se mettre ensemble, la présence de Vital Kamerhe, le président de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC), au sein de la grande coalition projetée, ne semble pas rassurer certains acteurs politiques de l’Opposition.
Le député Martin Fayulu, président de l’Engagement pour la Citoyenneté et la Démocratie (Ecidé), parti membre de la Dynamique et du Rassemblement, était le premier à s’opposer sur la présence de Vital Kamerhe au sein de la méga-structure de l’Opposition en gestation. « Ne parlons pas de ce rapprochement entre l’UNC et le Rassemblement ; c’est quelque chose que m’énerve. Nous ne devons plus céder à cette stratégie de Joseph Kabila qui consiste à dégonfler la ballon à chaque fois que celui-ci est prêt à décoller », a déclaré Martin Fayulu, dans une interview accordée au site actualite.cd le 30 octobre 2017.

Félix recadre le débat
Rentrer la semaine passée de l’Europe, Félix Tshisekedi, le président du Rassemblement, interrogé sur la présence de Vital Kamerhe sur la photo qui circule sur la toile, a recadré le débat. « Je crois que l’on a mal posé le problème. On présente Vital Kamerhe comme devant venir au Rassemblement. Non, nous n’avons pas demandé une telle chose », a expliqué Félix Tshiskedi, avant de préciser : « Tant que nous sommes tous d’accord sur le même objectif, qui est que Kabila doit partir pour la restauration de notre pays, chacun peut le faire à son niveau. Nous devrions seulement avoir le même langage et la même démarche ». Dans la foulée, le président du Rassop a souligné Vital Kamerhe n’a pas demandé à adhérer au Rassemblement. Il a ainsi invité Martin Fayulu à s’apaiser. En effet, en réaction à la présence du président de l’UNC aux côtés de Félix Tshisekedi, Moïse Katumbi et Olivier Kamitatu, Martin Fayulu, en séjour, lui aussi, en Europe, a refusé de s’unir avec des « aventuriers ». S’adressait-il à Vital Kamerhe ou aussi à Mbungani et le député Lungwana, délégués du MLC à cette rencontre.

L’Unité de l’action
Malgré les flèches lancées contre lui, Vital Kamerhe semble ne vouloir rien entendre. Le mercredi 20 décembre dernier, il avait rencontré Eve Bazaïba, la Secrétaire général du MLC pour lui faire la restitution de la rencontre de Paris. « Nous sommes unis et c’est l’unité d’action », a lâché le président de l’UNC. Et d’ajouter : « Désormais, nous allons réfléchir ensemble, nous allons agir ensemble. Et ensemble, nous allons mettre la dictature KO. Ce qui a été fait en Belgique, ce n’était pas jeter les bases, non ! C’était essayer de consolider ce qui avait déjà commencé à prendre corps ». Pour rassurer sûrement ceux doutent encore de sa volonté de se mettre totalement au service des forces politiques de l’Opposition, celui qui est arrivé 3ème à l’élection présidentielle de 2011, a eu ces mots : « Nous allons affermir à partir de nos erreurs. Cette unité est demandée par le peuple, par nos militants. Le combat, ces n’est pas entre les leaders de l’Opposition. Nous connaissons l’adversaire, c’est Kabila, c’est la MP ». Intervenant sur le même dossier, le député Jean-Claude Mvuemba, élu de Kasangulu, dans le Kongo central, a révélé que Jean-Pierre Bemba, le leader du MLC, qu’il a rencontré à La Haye, lui a fait savoir que la présence de Vital Kamerhe, au sein de la grande coalition de l’Opposition est plus que souhaitée. Comme va se terminer le « feuilleton Kamerhe » ? La question reste posée.
CN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WhatsApp chat