Cour suprême de justice: Glencore PLC présente un avocat fictif dans l’affaire l’opposant à Charles Brown

L’affaire opposant la société Glencore PLC à Charles Brown à la Cour Suprême de justice a pris les allures d’un théâtre à la congolaise. L’avocat conseil choisi par Glencore PLC, un certain Jean Claude Kibawa Ilunga serait un avocat fictif. Le scandale a éclaté à l’audience du vendredi 20 mai 2018 quand, la note d’Huissier lue par le Président de la Chambre a révélé que le nom de ce type ne figure pas dans l’annuaire des avocats inscrits au barreau de Kinshasa/Matete et qu’il ne réside pas à l’adresse indiquée. Quelle bêtise!

Ca ressemble à une histoire d’un donneur de leçons rattrapé par ses propres leçons. La première affaire opposant la GECAMINES contre KCC, en renvoie des juridictions de la requête RR 5552 provenant du tribunal de commerce de Kolwezi a été prise en délibérée. Le Ministère public a rendu son avis sur le banc, demandant à la haute cour de renvoyer l’affaire à Kolwezi. Par l’intermédiaire de sa société filiale Katanga Mining à KCC, elle a été dument représentée par des avocats reconnus. Dans la deuxième affaire enregistrée sous le RR4499 dans la même chambre, venant toujours du tribunal de commerce de Kolwezi l’opposant cette fois-ci à Charles Brown, aucun de ses avocats ne s’est présenté à l’audience. A la surprise générale, elle a choisi pour conseil, un avocat répondant au nom de Jean Claude Kibawa Ilunga qui, résiderait au n°3 de l’avenue Bismark, quartier Golf dans la Commune de la Gombe et qui, exercerait ses fonctions d’avocat au barreau de Kinshasa/Matete. Aussi étonnant et inimaginable que cela puisse paraitre, la note d’Huissier lue par le Président de la Chambre à l’audience renseigne que ce type est un faussaire car, il ne réside pas à l’adresse sus indiquée et que son nom est introuvable ou inexistant dans l’annuaire des avocats inscrits au barreau de Kinshasa/Matete. Selon la note d’huissier Mboyo Bolili, non seulement il n’est pas connu dans l’adresse indiquée et que son nom ne figure pas dans l’annuaire des avocats du barreau de Kinshasa/Matete mais aussi que le lieu où se trouverait son cabinet n’a pas été trouvé. La question que d’aucuns se posent est de savoir comment la même société Glencore PLC, pour deux affaires, le même, dans la même chambre II avec le Président Bushiri, pouvait elle utiliser le cabinet Ruberwa avec Maitre Françoise Kenda pour l’affaire contre la GECAMINES et l’avocat fictif Jean Claude Kibawa Ilunga. En attendant la suite que la chambre réservera à cette deuxième affaire, il ne serait pas un péché de dire que la société Glencore PLC a tenté de flouer la justice et risque de payer cher son comportement malhonnête.

CN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WhatsApp chat