Willy Makiashi, Justin Kiluba et Georgine Madiku en lice pour l’investiture à la candidature pour la présidentielle

Le Secrétaire Général et Chef du Parti Lumumbiste Unifié (Palu), Antoine Gizenga n’entend pas reculer dans sa détermination de présenter de candidats à tous les niveaux aux élections du 23 décembre prochain. Après les législatives provinciales dont les listes de candidats de son parti  ont été déposées et retenues auprès de la CENI, place aux législatives nationales et à la présidentielle. Une première dans le microcosme politique congolais, le candidat qui portera les couleurs du Palu sera désigné par le bureau politique après une sorte de primaires inédits en République démocratique du Congo. Et pour le moment, ils sont trois prétendants à savoir, l’ancien Vice-premier ministre de l’Emploi, Travail et Prévoyance Sociale Willy Makiashi, le Sénateur Justin Kiluba et la 2ème Secrétaire Permanente Adjointe Georgine Madiku. Le quatrième, Adolphe Muzito s’apprêterait à présenter son dossier.

Les cadres désireux de porter les couleurs du Palu à l’élection présidentielle doivent impérativement passer par leurs cellules de base respectives déposer leurs dossiers. Celles-ci devront ensuite les transmettre aux entités appelées provinces du parti qui à leur tour, les enverront directement au Secrétariat Permanent qui les déposera sur la table du bureau politique chapeauté par le Patriarche Antoine Gizenga.

Willy Makiashi a suivi cette procédure et n’attend plus que la décision finale de la plus haute instance du parti. Ce dimanche 29 juillet 2018, il a été officiellement investi et présenté par sa cellule Masena à la section « Révolutionnaire » de la province Mont-Amba 2 dans la commune de Ngaba. C’était au cours d’une cérémonie à laquelle ont pris part de centaines de militants de cette partie de la capitale congolaise.

Au rythme de chants et danses, le chef de cette section s’est dit fier et content de voir la commune de Ngaba, considérée comme l’une des municipalités les plus défavorisées de Kinshasa, donner au pays un prétendant à la candidature pour la course à la magistrature suprême.

Il a révélé que le probable futur candidat du Palu à l’élection présidentielle a grandi à Ngaba et c’est tout à fait logique qu’il fasse un retour à la source.

Dans sa brève adresse à sa cellule de base, l’ancien Vice-premier ministre, ministre de l’Emploi, Travail et Prévoyance Sociale a expliqué que sa démarche s’inscrit dans le strict respect des instructions du parti, de son chef et des lois du pays. « Je suis rentré dans ma cellule de base, ma province de Ngaba, là où j’ai commencé ma carrière politique. Conformément aux instructions de la direction du parti, c’est vous, ma base qui devez recevoir ma candidature et me présenter officiellement», a-t-il déclaré.

Des atouts…

VPM honoraire, Willy Makiashi a été Secrétaire Permanent et Porte-Parole du Palu avant d’intégrer le gouvernement où son leadership, le sens d’écoute et le pragmatisme ont joué un rôle important dans l’amélioration des conditions de travail et la sécurité au travail.

L’histoire retient qu’il a entre autres, contribué dans la revalorisation de l’enveloppe salariale des pensionnés, l’accès de tous aux prestations sociales de qualité ; le soutien aux structures d’appui au Ministère de l’Emploi, Travail et Prévoyance Sociale ; mise au point des dispositions ayant permis d’accélérer la rédaction du document de stratégie de politique nationale d’emploi.

 Il est docteur et Professeur en Droit à l’Université de Kinshasa et auteur de plusieurs ouvrages.  Il est député national de Gungu dans la province de Kwilu.

D’autres candidats ont chacun dans sa cellule,  organisé la même cérémonie pour se conformer aux directives du parti. A travers cette procédure, il est clair que la démocratie règne au sein du parti cher à Antoine Gizenga.

Djanya

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WhatsApp chat