Tshibala-Loseke : le tête-à-tête qui apaise après un nuage des malentendus ,

Ceux qui attendaient voir une crise au sein de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) ont fini par déchanter. Le Président délégué de ce parti, Tharcisse Loseke qui a avait déclaré sa démission au matin du 30 Juin, a fini par rencontrer, le même jour en début d’après-midi, son autorité morale du parti, le Premier ministre Bruno Tshibala. Une rencontre que Loseke attendait avec impatience depuis plusieurs jours, ce qui a même provoqué son ras-le-bol du week-end.

Les nuages de malentendus qui ont brièvement parsemé le ciel « udépessien » ont vite laissé place aux éclaircis. Ceux qui attendaient un désamour entre Tharcisse Loseke et son autorité morale ont, sans doute, déchanté. Et pour cause ? Les deux hommes ont eu un tête-à-tête que le Président délégué du parti cherchait des longues dates. Mais l’emploi du temps assez chargé de celui qui dirige actuellement l’Exécutif congolais ne permettait pas ce rendez-vous.
Ce qui a probablement provoqué ce ras-le-bol de Tharcisse Loseke, au point de tenter de démissionner du parti. Heureusement, l’homme a, le même jour, sollicité une rencontre qui a eu lieu dans la résidence de son autorité morale pour aplanir les divergences. « A l’issue d’un entretien franc et ouvert, les nuages et malentendus se sont dissipés pour laisser la place à la définition des nouvelles orientations stratégiques en vue de redynamiser l’action du parti. Le Président délégué a renouvelé sa loyauté au parti et à son autorité morale dans ce contexte de préparatifs aux échéances électorales », peut-on lire dans un communiqué signé par le secrétaire général de l’UDPS, Raymond Kahungu.

Besoin d’une boussole…

Face à l’avancée à grandes enjambées vers la tenue des élections, Tharcisse Loseke avait besoin d’une boussole. Et cette boussole en forme d’orientations politiques à suivre devrait venir de l’autorité morale du parti, Bruno Tshibala Nzhenze. Et cette attente des nouvelles orientations politiques semblait impatienter le Président délégué, au point de le faire craquer en annonçant sa démission. Mais les choses se sont arrangées en l’espace de quelques heures seulement. Et Tharcisse Loseke est sorti de ce tête-à-tête très satisfait. Cela, au point de revenir sur sa décision prononcée un peu plus tôt dans la matinée de samedi 30 juin.

Ainsi, le parti continue-t-il à affuter ses armes pour les joutes électorales qui pointent déjà à l’horizon. D’après un proche de ce parti, l’UDPS avec son autorité morale n’ira pas aux élections pour faire de la figuration, eu égard à la force politique qu’on reconnait à ce parti, même après la mort d’Etienne Tshisekedi, son leader charismatique. « Bruno Tshibala est déterminé à garder le parti aux affaires par le truchement des élections », fait remarquer un autre proche du parti. Ce grand tête-à-tête du week-end s’est donc révélé comme un antidote au venin de la crise que certains détracteurs voulaient inoculer dans ce parti.
CN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WhatsApp chat