Sankuru : polémique inutile sur la prise en charge des frais de participation aux Examens d’Etat

Des acteurs politiques de cette province ont décidé de prendre en charge les frais de participation des candidats aux examens d’Etat. Leur acte de cœur a été diversement commenté par leurs sympathisants qui ont livré une longue discussion sur les réseaux sociaux. Du côté des bénéficiaires et de leurs parents, la joie et la reconnaissance sont au rendez-vous.
Tout est parti de l’annonce vendredi 15 juin 2018, de la décision du Vice-premier ministre, ministre des Affaires étrangères, Leonard She Okitundu de la prise en charge de l’intégralité des frais de participation aux Examens d’Etat des élèves de territoires de Katako-Kombe, Lusambo et Lubefu dans la province du Sankuru. Ses sympathisants et collaborateurs se sont appropriés de cette annonce qu’ils ont relayée avec pompe sur les réseaux sociaux.
«Nous tenons à remercier le Vice Premier ministre, Ministre des Affaires Étrangères et Coopération Régionale, Excellence She Okitundu d’avoir supporté les frais de la participation aux examens d’état dans les deux territoires Katako et Lusambu. Cette action est applaudie par tous les fils et filles du Sankuru. Si tout le monde aurait pensé à des tels gestes, notre Sankuru, éprouverait moins des problèmes, car beaucoup de nos parents d’élèves sont pauvres, et la vie est trop compliquée au Sankuru», a publié un originaire de la contrée.

Cette annonce a été diversement accueillie par les membres de la communauté sankuroise, particulièrement l’élite politique et, elle a suscité divers commentaires. Si les bénéficiaires et leurs parents ont applaudi, certains ressortissants de territoires non bénéficiaires ont crié au deux poids deux mesures. D’autres, particulièrement de membres de la Convention des Congolais Unis (CCU) de Lambert Mende, y ont vu un cadeau aux visées électoralistes et hégémoniques. Ils se sont montrés virulents à l’égard du Chef de la diplomatie congolaise.
«L’acte posé par monsieur le Ministre She est et reste sélectif, à la limite tribal. Je ne comprends pas qu’à plein 21e siècle, on ovationne quelqu’un qui, à partir de ces petites réalisations d’ordre familial (à KatakoKombe, son territoire d’origine) implique toute une province. Les informations à notre possession et dignes de foi enseignent et renseignent que ces frais ont été payés au nom et pour le compte des neuves et nièces du Ministre She », a réagi Blaise Ekongola, cadre de ce parti et proche du Porte-parole du gouvernement.
Réponse du berger à la bergère, l’entourage de Leonard She Okitundu a dénoncé une réaction motivée par la jalousie. « Si payer pour environ 6000 élèves 40.000 Fc par tête est un acte anodin, peut-on nous rappeler des actes grandioses antérieurs du genre? Si soutenir indistinctement les enfants issus des communautés tetelas, arabisées, sambalas, songhes, kubas, kusus, akutshus, kuaputus éparpillées à travers les territoires de Lusambo, Lubefu et Katako revient à supporter ses nièces et cousins, quelle grandeur d’être le seul à se sentir frère, père et enfant pour toutes ces communautés ? Donc, il est un grand rassembleur», a rétorqué André Tambwe, assistant du Vice-premier ministre des Affaires étrangères.

La guerre de leadership ?
Dans la foulée des réactions à ce geste, la guerre de leadership politique dans le Sankuru entre Lambert Mende et She Okitundu s’est invitée, remuant le couteau sur la plaie du conflit qui oppose les militants du PPRD-parti dont est membre She-et la CCU, lequel a fait des victimes et des dégâts matériels ces derniers mois.
C’est ainsi que tard dans la soirée de ce samedi 16 juin 2018, un journaliste d’une radio proche de Mende a annoncé que ce dernier a, à son tour, décidé de payer les frais de participation aux examens d’Etat des élèves de territoires de Lodja, Lomela et Kole.
Mais après vérification, il s’avère que ces frais ont été pris en charge par les parents d’élèves, du moins jusqu’au moment où nous mettions en ligne cet article.
Des informations obtenues d’une source proche du dossier font état de près de 200 000 dollars américains qu’aurait décaissés Leonard She Okitundu de ses économies personnelles pour venir en aide aux 3200 finalistes de Katako-Kombe, 1600 finalistes de Lubefu et 700 finalistes de Lusambo.
De leur part, les sympathisants de Lambert Mende parlent de 4287 finalistes dont les frais de participation aux examens d’État auraient été pris en charge par leur leader.
Jean Dende

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WhatsApp chat