RDC : Bahati Lukwebo pressenti candidat du FCC

C’est confirmé ! Joseph Kabila va respecter la Constitution. Selon des informations reçues des sources sûres, l’autorité morale de la Majorité présidentielle (MP) a réuni ses lieutenants ce samedi, dans sa ferme privée de Kingakati-Buene dans la périphérie de la ville de Kinshasa où la question du candidat de la MP à l’élection présidentielle du 23 décembre a été évoquée. Et le nom de l’actuel ministre d’Etat au Plan, Modeste Bahati, est revenu dans plusieurs choix des regroupements politiques de la MP.

Au cours de cette réunion, il a été demandé à chaque regroupement de la MP de présenter quatre noms. Après consultation, le nom du président de bureau du regroupement de l’AFDC et Alliés a été cité à un large consens comme dauphin de Joseph Kabila Kabila. Ce professeur d’université, patriarche de la société civile congolaise pourrait faire un bon choix du camp politique de Joseph Kabila. Consensuel et moins conflictuel, Bahati pourrait fédérer autour de lui toutes les forces politiques du présidentiel. Il a une bonne réputation  au sein de la population congolaise et de la classe politique. Rassembleur,  Bahati Lukwebo entretient  des bonnes relations avec tous les acteurs politiques du pays aussi bien ceux de la MP que de l’opposition, sans oublier les acteurs de la Société civile.

Autres atouts, l’homme est originaire de l’Est du pays. Une partie de la République qui a connu une flambée d’enrôlés lors des dernières opérations de la Commission électorale nationale indépendante (CENI). « Bahati a toujours investi au pays, contrairement à certains entrepreneurs congolais. Son attachement pour le Congo n’est pas à démontrer.», murmure  toujours son entourage.

Fin stratège, Bahati Lukwebo est à la tête d’un parti politique qui a été une révélation aux élections de 2011. créé une année seulement avant ce scrutin, son parti, AFDC, a eu plus de vingt députés au Parlement. Aujourd’hui deuxième force politique du pays, il est implanté dans toutes les provinces de la RDC. Et ce parti vient d’être renforcé par 32 autres partis forts avec lesquels  ils forment le regroupement AFDC-A parmi les plus solides de la MP.

Plusieurs fois élu du peuple, ce professeur d’université ; économiste chevronné et investisseur immobilier et industriel, il a une solide expérience dans la gestion du privé et de la chose publique.

Plusieurs fois ministre Budget, Fonction publique,  Travail et Prévoyance sociale, Economie nationale,  et actuellement au ministère du Plan, Modeste Bahati a été aussi Questeur à l’Assemblée nationale lors de la Première législature, il fut aussi président de la Commission Ecofin (Economique et financière) de l’Assemblée nationale. Il a été également PDG de la SONAS, porte-parole de la Troïka économique du gouvernement Matata et ancien président national de la Société civile congolaise. « Son doctorat en économie appliquée et sa bonne gestion des affaires privées, sont sûrement des atouts pour placer la RDC sur le chemin de la prospérité. », note un spécialiste.

Bahati Lukwebo est actuellement à la tête d’un des grands regroupements politiques de la MP dénommé AFDC-A. Plateforme électorale dans laquelle on retrouve la star de la chanson congolaise, Werra Son qui va postuler au niveau de la députation provinciale et nationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WhatsApp chat