PRESIDENTIELLE 2018 : Muzito, le choix des militants du PALU


Formation politique faisant partie de la coalition au pouvoir en République Démocratique du Congo (RDC) depuis 2007, le Parti Lumumbiste Unifié (PALU) a, à travers plusieurs communications faites par ses dirigeants, affiché sa détermination à aligner un candidat lors de la prochaine élection présidentielle fixée au mois de décembre prochain. Question : qui sera le candidat du PALU à la présidentielle du 23 décembre 2018 ? Mystère.

Dans un tweet publié le 3 juin dernier, à l’issue de la cérémonie marquant la sortie officielle du regroupement « Palu et Alliés », le député Patrick Muyaya affirmait que « le PALU et ses Alliés aligneront un candidat à l’élection présidentielle qui doit se tenir le 23 décembre 2018 ». « (…) Le nationalisme progressiste va inspirer les actions de la gouvernance PALU et Alliés qui seront consignés dans un programme de Gouvernement. Pour cela, nous devons nous mobiliser pour réaliser un score sans appel aux prochaines élections présidentielle, législatives, provinciales, urbaines et locales », soulignait Elvis Mutiri, Premier vice-président du Regroupement, dans son discours de circonstance.
Le patriarche Antoine Gizenga, Secrétaire général du parti, annonçait les couleurs dans son message du 17 janvier dernier. « Comme je l’ai dit dans mon précédent, je serais comblé de voir le PALU assumer l’imperium du pouvoir de mon vivant, afin de faire de la RDC non pas une forêt vierge où règne la jungle, où les gros arbres s’accaparent de toutes les eaux de pluie, mais un jardin botanique où toutes les plantes ont la même chance d’être arrosées », rappelait Antoine Gizenga, dans son message lu par Luigi Gizenga.


Adolphe Muzito souhaité

Alors qu’ils affirment à haute voix que leur parti alignera un candidat à la future élection présidentielle, les dirigeants du PALU ne disent rien sur le nom de la personne qui portera les couleurs de leur formation politique le 23 décembre prochain. Pourtant, Adolphe Muzito, cadre du PALU et ancien Premier ministre ne cache pas ses ambitions à briguer la magistrature suprême pour le compte de son parti.
Lassés d’attendre la désignation du candidat de leur parti à la présidentielle, les militants du PALU semblent avoir les choses à main. La preuve a été vécue le samedi 16 juin dernier lors de la réunion dite stratégique présidée par le revenant Luigi Gizenga au poste de Secrétaire permanent. Ce jour-là, des femmes et des jeunes du PALU avaient assiégé la permanence, exigeant la désignation d’Adolphe Muzito comme candidat de leur formation à la présidentielle du 23 décembre 2018.
« Ils ont perturbé la tenue d’une réunion stratégique entre le nouveau Secrétaire permanent Luigi Gizenga et les cadres du PALU. Cette rencontre planchait sur les nouvelles directives du parti et traitait de la question des candidatures à tous les niveaux », a constaté le site actualite.cd, avant de révéler qu’Adolphe Muzito était également convié à cette réunion.
Ce n’est pas la première fois que les militants du PALU manifestent leur amour à l’endroit de l’ancien Premier ministre. Déjà le 3 juin dernier, le jour du lancement du regroupement « PALU et Alliés », le nom d’Adolphe Muzito était cité dans l’enceinte de la Fikin où se déroulait la cérémonie.
« Prendre ses responsabilités »
Connu pour ses positions progressistes, l’ancien Premier ministre adressait, le 25 mars 2018, une lettre au patriarche Antoine Gizenga. Dans celle-ci il rappelait que si son parti ne se positionne pas pour la prochaine présidentielle, il prendra ses responsabilités. « (…) Dans le cas contraire, précisément pour la présidentielle, je serai dans l’obligation de prendre mes responsabilités », écrivait Adolphe Muzito.
Désormais, les observateurs de la scène politique congolaise, particulièrement ceux qui suivent de près la situation au sein du PALU, sont curieux de savoir la réaction des dirigeants de la formation politique ci-haut citée face à la volonté de la base quant au choix du candidat de leur parti à la présidentielle du 23 décembre 2018.
CN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WhatsApp chat