Logements sociaux: Kokonyangi et Katebe passent à la vitesse supérieure

Après la signature, la semaine dernière, du contrat de partenariat avec le Gouvernement de la République représenté par le Ministre de l’Urbanisme et Habitat, Joseph Kokonyangi pour la construction des logements sociaux, l’homme d’affaires a présenté le terrain dans lequel il va réaliser son gigantesque projetimmobilier.

Katebe et Kokonyangi ont effectué ensemble, jeudi 19 octobre 2017, le déplacement de ce site situé dans l’Est de Kinshasa non loin de l’aéroport international de N’djili.
Sur place, ils ont inspecté le vaste étendu de 500 hectares attribués à l’une des sociétés du puissant homme d’affaires. Laissant imaginer des retombées sociales de ce vaste investissement, les deux parties se sont montrées rassurantes et optimistes. Pour Joseph Kokonyangi qui n’est pas à son premier exercice de ce genre depuis son arrivée à la tête du Ministère de l’Urbanisme et Habitat, il y a un peu plus de 10 mois.
Le site choisi est idéal car présentant le triple avantage d’être facilement accessible, raccordable au réseau électrique et à l’eau. « Ce site a trois avantages : il est à proximité de la ligne haute tension, donc les gens auront de l’énergie ; le site ici si vous y êtes, vous avez de l’eau à moins de cent cinquante mètres de forage et ce site n’est pas loin de la route qui mène à Bandundu et de l’aéroport international de N’djili. Nous avons choisi ça pour lui pour qu’il trouve que la République a la bonne foi comme lui-même l’avait dit », a-t-il expliqué.
A cette occasion, il a réitéré son ferme engagement à doter les populations congolaises de logements adaptés et à résoudre l’épineuse question de la promiscuité non seulement dans la capitale congolaise, mais aussi dans d’autres grandes agglomérations du pays. « On ne va pas se fatiguer jusqu’à ce que nous allons arriver à l’objectif parce que nous venons d’amener aujourd’hui Monsieur Katebe lui présenter ce site de 500 hectares pour qu’il puisse commencer son projet parce qu’il y a une semaine, nous avons signé un contrat avec lui pour les logements sociaux et aujourd’hui, on est venu matérialiser pour dire que le gouvernement est responsable, c’est-à-dire que le gouvernement ne peut pas mentir », a-t-il martelé.
Après avoir parcouru de centaines de mètres à travers les herbes, Raphaël Katebe a exprimé sa reconnaissance à la disponibilité du gouvernement qui a répondu favorablement à son projet en dépit de son statut d’opposant. « Quand on veut installer un chantier, il faut une préparation. On va par étapes. Nous avons signé le contrat, nous venons de visiter le site. Maintenant il y aura des travaux techniques pour l’implantation du site et tout ce qui s’en suit. Nous allons faire un travail sérieux. Ce qui nous encourage, personnellement j’ai trouvé en la personne du Ministre le sérieux, la détermination et la volonté. Nous allons travailler main dans la main pour répondre à l’attente de la population et au mot d’ordre du Chef de l’Etat », a-t-il promis.
DES MILLIERS D’EMPLOIS ATTENDUS
Ce vaste projet est aussi une occasion pour le gouvernement et son partenaire occasionnel de répondre à un autre besoin urgent, celui de la création d’emplois. A ce propos, le businessman qui s’est taillé une réputation dans la promotion immobilière a annoncé qu’il y aura plusieurs dizaines d’emplois directs et indirects durant et après le chantier. « Ça va venir. Il faut qu’il y ait des études techniques. Après avoir fait l’exploitation. Il y aura pas moins de 3 à 5 000 emplois. Il y aura plus de 5000 familles qui vont vivre autour de ce projet en dehors de cadres et techniciens. Nous ne prendrons que la main d’œuvre congolaise pour donner du travail à nos frères », a-t-il révélé.
Et pour rassurer la population que c’est elle qui sera la principale bénéficiaire de ce projet qui coutera dans sa première phase la pharaonique somme de 500 000 000 de dollars américains, le Ministre de l’Urbanisme et Habitat a tenu à fixer le plafond des prix de logements. « Il reste à Monsieur Raphael Katebe de nous prouver aussi sa bonne foi mais je le lis au visage, je crois qu’il a la bonne foi pour doter les congolais de maisons réellement sociales. Pas de maisons à 100 mille USD, 150 mille dollars mais de maisons moins chères et le gouvernement va s’assumer », a insisté Joseph Kokonyangi avec fermeté.
En réponse, Katebe Katoto l’a rassuré de sa volonté à contribuer à la vision du Chef de l’Etat dans le secteur de l’Habitat. « Parce que tous nous visons l’intérêt du peuple, ce n’est pas dans le chaos que l’on va le servir. Le peuple n’a pas besoin des agitations, il a besoin que son quotidien soit assuré. Et pour assurer son quotidien, ça doit être dans la paix et dans la sécurité. Même les investisseurs, pour venir investir, il faut qu’il y ait la paix et c’est ce que le Chef de l’Etat est en train de faire. Il s’étale là-dessus pour stabiliser le pays pour que les investisseurs viennent », a reconnu le frère ainé de l’opposant Moise Katumbi.
A la question de savoir s’il a déjà changer de camp politique, celui qui a la particularité de mêler affaires et politiques a clamé son appartenance à l’opposition politique. « Je suis dans le Rassemblement, dans l’opposition. A mon entendement, l’opposition ne veut pas dire qu’il faut combattre le pouvoir non. L’opposition est là pour aider le pouvoir à aller de l’avant, à corriger là où il y a de failles, à l’épauler et pas le combattre », a-t-il nuancé.
A l’en croire, la prochaine étape consistera aux travaux techniques pour l’implantation du site avant le début des travaux proprement dits.

R. Djanya

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WhatsApp chat