Lisanga Bonganga rassure des Américains sur la tenue des élections

Le Ministre d’Etat aux Relations avec le Parlement, Jean-Pierre Lisanga Bonganga séjourne depuis mi-juin aux Etats-Unis où il a été invité par Cohen And Woods International. Il a participé à une conférence sur l’Afrique organisée par cette structure du 15 au 30 juin à Washington.

Dans son intervention, il a exposé sur le processus électoral en cours en République démocratique du Congo et a affirmé que le gouvernement Tshibala est à pied d’œuvre pour mettre à la disposition de la Commission Electorale Nationale Indépendante(CENI) des moyens financiers nécessaires pour tenir les joutes électorales dans le délai prévu.

Devant plusieurs personnalités du monde politique, économique et des affaires venus de tous les coins du globe, il a rassuré ses interlocuteurs sur la tenue des élections le 23 décembre 2018.
Il a rappelé à l’auditoire que le gouvernement dirigé par Bruno Tshibala a reçu trois missions principales à savoir, la sécurité de la population sur toute l’étendue du territoire national ; l’amélioration des conditions de vie de la population et la conduite de la population aux élections libres, démocratiques et transparentes.
Lisanga Bonganga a expliqué que c’est par le souci du bien-être de la population congolaise que lui et d’autres opposants ont accepté de prendre part au gouvernement de cohésion nationale pour appliquer l’Accord de la Saint Sylvestre, obtenu dans les difficultés. A l’en croire, l’ensemble des ministres de ce gouvernement, qu’ils soient de l’opposition, de la Majorité Présidentielle ou de la Société Civile sont tous déterminés à conduire le peuple congolais aux élections. Pour lui, faire le contraire, c’est violer les résolutions issues du dialogue du centre interdiocésain et saboter les efforts consentis pour la réussite de ce dialogue.
Marquée par la profondeur et la richesse de son exposé, l’assistance lui a posé de nombreuses questions notamment celle de son appartenance ou non dans l’opposition. A ce propos, il a déclaré qu’il reste opposant et qu’il est membre de la plateforme Ar-en-ciel du Congo pour laquelle il a sollicité et obtenu du diplomate américain une invitation pour des échanges d’expériences.
Répondant à une question sur les rumeurs qui l’envoient au PPRD, il a martelé que son appartenance au gouvernement ne lui enlève pas sa casquette d’opposant et qu’il est dans cette équipe dans le cadre de l’Accord de la Saint Sylvestre.
Il en a pour preuve l’adhésion de son parti, la Convention Chrétienne pour la Démocratie (CCD) à Ar-en-ciel, dirigé par le Sénateur JP Mabaya Gizi Amine dont la sortie officielle a eu lieu le 16 juin dernier.
Il souhaite que cette plateforme qui prône l’unité de l’opposition et dont sont membres outre son parti, des personnalités politiques de haut rang à l’instar des députés Kiakwama et Mondole, se ligue au Rassop et à l’UDPS/Tshisekedi et ses alliés notamment la député Henriette Wamu, ainsi qu’aux autres poids lourds de l’opposition pour contrer le Front Commun pour le Congo (FCC).
Autant dire que le Ministre d’Etat aux Relations avec le Parlement prêche l’unité de ces regroupements et plateformes politiques avec l’UNC de Vital Kamerhe, le MLC de Jean-Pierre Bemba, Ensemble de Moise Katumbi, la Dynamique de l’opposition de Martin Fayulu et d’autres pour barrer la route au FCC. Point donc n’est besoin de préciser qu’il n’est pas membre de cette plateforme qui regroupe la MP et les ministres issus de l’opposition.
Jean Dende

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WhatsApp chat