COURSE POUR LE DAUPHINAT A LA MP: Kamerhe s’offre à Kabila

La non-présentation de Joseph Kabila à la prochaine électorale figure parmi les décisions majeures prises lors des discussions directes entre les délégués de la Majorité présidentielle (MP) et ceux du Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement (RASSOP). Lesquelles discussions étaient dirigées par les Evêques catholiques.
Si jamais l’actuel chef de l’Etat congolais, Joseph Kabila, ne brigue pas un 3ème mandat, sa famille politique devra lui trouver un dauphin. Question : qui, parmi tous les ténors de la MP, pourrait être désigné dauphin du Raïs ? Plusieurs noms sont déjà cités pour cette lutte au niveau de la Majorité Présidentielle.
En attendant que la MP ne se décide sur ce dossier, les noms les plus cités sont ceux d’Aubin Minaku (président de l’Assemblée nationale et Secrétaire général de la Majorité Présidentielle), d’Augustin Matata (ancien Premier ministre), d’Henri Mova (Secrétaire général du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie – PPRD). Evariste Boshab, l’ancien vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur et Néhémie Mwilanya, le Directeur de cabinet du chef de l’Etat sont aussi cités parmi les possibles dauphins.

VK, un outsider sérieux
Ancien Secrétaire général du PPRD et candidat à l’élection présidentielle de 2011 – il est arrivé 3ème avec près de 7% – Vital Kamerhe aurait, selon plusieurs sources, une bonne cote dans certains salons politiques favorables au camp présidentiel. Du coup, il figurerait sur la liste des favoris dans la course pour le dauphinat.
Le président de l’Union pour la nation congolaise (UNC) accepterait-il de porter les couleurs de la Majorité Présidentielle lors de la prochaine présidentielle ? Il semble que la réponse serait affirmative à cette question. Jean-Baudouin Mayo, le président interfédéral de l’UNC/Kinshasa et l’un des proches de Vital Kamerhe n’en trouve aucun inconvénient.

Possible UNC – MP
«J’applaudirais si le président Kabila choisit mon président Kamerhe comme son dauphin», affirmait-il dans une interview accordée au site actualite.cd. L’élu du Mont-Amba, à Kinshasa ne voit pas d’un mauvais œil une probable alliance entre son parti et la Majorité présidentielle lors des prochaines élections.
Pour lui, la politique est dynamique. «Si les amis de la majorité disent qu’ils peuvent soutenir Kamerhe, où est le problème ?», se demande-t-il. Et d’ajouter : «Est-ce un péché de parler avec Joseph Kabila ? C’est un partenaire politique de premier plan. C’est le président de la République. Est-il interdit à un parti de l’Opposition de parler à un parti de la Majorité ? C’est justement ça qui crée des problèmes dans ce pays. Nous croyons que Majorité et opposition c’est l’inimitié, alors que ce n’est pas ça ».
Faut-il placer les tournées entreprises par Vital Kamerhe dans certaines provinces de la RDC dans cette perspective ? That is the question.

CN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WhatsApp chat