ACCUSE DE DOUBLE NATIONALITE: Et si Moïse Katumbi agissait comme Samy Badibanga ?

Alors que Moïse Katumbi, ancien gouverneur de l’ex-province du Katanga ne peut pas retourner dans son pays, la République Démocratique du Congo (RDC) parce qu’évitant de faire la prison – à cause des ennuis judiciaires – Alexis Thambwe Mwamba, ministre de la Justice et Garde des Sceaux, lâchait une autre « bombe » à l’encontre du présidentRead More

F. Tshisekedi : «…Kabila marchera sur mon cadavre»

Six mois après la signature de l’Accord dit de la Saint Sylvestre le 31 décembre 2016 au Centre interdiocésain, deux camps se dessinent quant à la tenue des élections prévues en décembre 2017.  La Majorité Présidentielle soutient la thèse selon laquelle il sera impossible de les tenir à cette date, alors que l’Opposition (Rassemblement) tientRead More

Rassemblement : Olenghankoy face à l’opinion

Leader de l’Opposition de longue date, Joseph Olenghankoy qui est membre influent de l’aile Rassemblement qui a accepté d’intégrer le gouvernement va s’adresser à l’opinion nationale sur des questions brulantes de l’heure et sur les enjeux politiques. Share on: WhatsApp

Présidentielle en décembre 2017: la CENCO fait pression !

La 54ème session de l’Assemblée plénière des évêques de la Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO) s’est clôturée comme annoncée vendredi 23 juin dernier. A l’issue de cette rencontre, ils ont dressé un tableau sombre de la situation actuelle qui est une conséquence de la persistante de la crise socio-politique due principalement à la non-organisationRead More

PROCESSUS ELECTORAL: Kabila face à une Opposition presque fissurée

Plus le mois de décembre 2017 approche, plus les esprits se chauffent et les déclarations se multiplient dans les différents camps politiques. Chaque camp – la Majorité Présidentielle et le Rassemblement – tente de montrer à la face du monde que la vérité se trouve de son côté. Share on: WhatsApp

Double nationalité de Katumbi: Thambwe Mwamba ouvre la boite de Pandore 

Le ministre de la Justice a étrangement ramené la question de la double nationalité sur la table. Il a évoqué la nationalité italienne de Moïse Katumbi qui ne lui permet pas d’être candidat à la présidentielle. Du coup, les exemples partent dans tous les sens et sans épargner son propre camp politique. Share on: WhatsApp

Le G7 répond à Kabila sur le «cas Katumbi»

Lors d’une conférence de presse animée le 19 juin à Genève, en Suisse, Alexis Thambwe, ministre congolais de la Justice et Garde des Sceaux, a affirmé que l’opposant Moïse Katumbi est libre de retourner dans son pays, mais il aura à faire avec la justice. Bien plus, il a indiqué que l’ancien gouverneur de l’ex-provinceRead More

Moïse Katumbi – Félix Tshisekedi, quel avenir ?

Vidiye Tshipanda Tshimanga a-t-il allumé le feu au sein du Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement ? La question vaut la peine d’être posée si l’on s’en tient à la déclaration faite le samedi 17 juin dernier par le président de la plate-forme « Dynamique Congo Uni ». Pour lui, Moïse Katumbi n’est pas leRead More