Amical Fifa Kenya – RDC Ibenge a tiré les leçons de la défaite

Les Léopards de la RDC ont été battus, le dimanche 26 mars 2017 dans une petite ville à 52 km de Nairobi sur une pelouse difficile, par les Harambee Stars du Kenya par un but à deux, en match amical Fifa. L’on rappelle que le onze de départ de la RDC se composait de Joël Kiassumbua (Wohlen/D2 Suisse) dans les perches, Jordan Ikoko (Guingamp/L1 France) sur le flanc droit de la défense, et Fabrice Nsakala (Alanyaspor/Turquie) à gauche, Chancel Mbemba (Newcastle/D2 Angleterre) et Marcel Tisserand (Ingolstadt/Allemagne) dans l’axe de la défense. Wilson Kamavuaka (Darmstadt/Allemagne) et Rémy Mulumba (Le Gazélec Ajaccio/L2 France) et Neeskens Kebano (Fulham/D2 Anglaise) étaient au milieu de terrain, et Gaël Kakuta (Deportivo La Corogne/Espagne), Junior Kabananga (FK Astana/Kazakhstan) et Jonathan Bolingi (Standard de Liège/Belgique) en attaque.

Le onze de départ du Kenyan s’est composé du gardien de but Boniface Oluoch (Gor Mahia/Kenya), et dans l’axe, Jockins Atudo (Tusker/Kenya), Aboud Omar (Slavia Sofia/Bulgarie), David Owino (Zesco Utd/Zambie), Brian Mandela Onyango (Le Cap Santos FC/D2 Afrique du Sud), Victor Wanyama (Tottenham/Angleterre), David Ochieng (Cosmos de New York/USA), Johan Omollo, Samuel Onyango, Jesse Were, Michael Olunga.
Evoluant en contre-attaque, les Kenyans ont rapidement ouvert la marque dès la 6e minute par Michael Olunga, véloce et puissant attaquant du club chinois de Guizhou Zhicheng. Les Léopards ont égalisé en deuxième période sur une magnifique balle arrêtée de Gaël Kakuta à la 53e minute. Le joueur de Deportivo La Corogne fêtait de belle manière sa première sélection avec le pays d’origine de ses parents, lui qui a été champion d’Europe junior avec la France, en compagnie d’autres joueurs comme Antoine Griezmann, Cédric Bakambu, Alexandre Lacazette, etc. Mais Michael Olumba est revenu à la charge pour inscrire le deuxième but de la victoire des Kenyans à la 73e minute, suite à une erreur d’inattention de la défense Rd-congolaise. Les Léopards ont accentué la pression dans le camp kenyan avec les entrées d’Elias Katchunga. L’attaquant d’Huddersfield a même marqué le deuxième but de la RDC, mais l’arbitre du match ne l’a pas validé.
Florent Ibenge a, au total effectué cinq remplacements au cours de cette rencontre, Yeni Ngbakoto de Queens Park Rangers en D2 anglaise ont pris la place de Neekens Kebano touché à la 18e minute, Jonathan Bijimine de Cordoba en D2 espagnole a remplacé Wilson Kamavuaka à la 64e minute. Yannick Bangala de V.Club a pris la place de Rémy Mulumba à la 73e minute, Elias Katchunga d’Huddersfield en D2 anglaise est monté à la 78e minute à la place de Junior Kabananga et Michael Jordan Nkololo qui retrouve la sélection après pratiquement une année, monté sur l’aire de jeu à la 89e minute à la place Jonathan Bolingi.

Réaction d’Ibenge…
« L’équipe kenyane a inscrit le but que nous n’avons pas marqué, parce qu’on s’est créé beaucoup d’occasions… On a commis deux erreurs qui nous ont été fatales, la première, c’est par rapport à l’attaquant (olunga), on n’a pas pris la mesure de sa vitesse et de sa puissance tout de suite et il a pu faire la différence, le deuxième but, il y a une mauvaise protection de balle de notre attaquant qui s’est transformé en contre-attaque. On connaissait les qualités de cette équipe, c’est de savoir se projeter très vite vers l’avant, ce n’est pas une équipe qui sait faire le jeu. On était là pour gagner évidemment, mais  aussi pour faire un stage avec un nouvel horizon afin de continuer à aller de l’avant. On a des enseignements, très intéressants, notamment dans notre vision pour aller de l’avant. Mais malheureusement, on a perdu ce match qu’on ne voulait pas perdre », a déclaré Florent Ibenge sur Top Congo FM après la rencontre. Les Léopards prennent de plus en plus de but sur des erreurs individuelles. Ce fut le cas contre la Côte d’Ivoire, contre le Ghana à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) Gabon 2017, et maintenant contre le Kenya. Et Ibenge d’indiquer : « Malheureusement, on n’est pas à l’abri des erreurs individuelles, donc il faut qu’on travaille la concentration, mais surtout la communication entre nous, entre les joueurs ». Quant aux changements jugés par certains tardifs lors de cette rencontre contre le Kenya, le sélectionneur de la RDC a réagi : « Les changements n’étaient pas tardifs parce que justement on était en train  debriefer, j’aurai pu faire les changements à la mi-temps, mais au vu du contenu du match, je vous assure, que ce n’était pas un match amical pour le Kenya. J’ai vu les matchs du Kenya en phase qualificative, ils n’avaient pas mis autant d’intensité qu’ils ont mis contre nous ». Pour sa part, le néo-international congolais, Gaël Kakuta a indiqué sur son compte twitter officiel : «Malgré le résultat du match, je suis extrêmement fier d’avoir porté les couleurs de mon pays de sang et de cœur aujourd’hui».
Rappelons-le, les deux équipes s’étaient affrontées premièrement au stade des Martyrs à Kinshasa en octobre 2016 à Kinshasa. Le Kenya l’avait emporté par un but à zéro, un but du même Michael Olumba. Cette deuxième défaite des Léopards Rd-congolais face aux Harambee Stars kenyans aura certainement une incidence négative sur le classement Fifa de la RDC pour le mois d’avril.

ME

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WhatsApp chat